Mousquetaire, 1618-1625

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Sam 13 Oct - 17:50

Allez, sur la dynamique de Philippe, je vais présenter un nouveau sujet, sur les mousquetaires de la guerre de Trente Ans, sujet cher à Daniel, notre collectionneur des CBA.
Mais avant d'aborder le sujet qui nous occupera quelques temps, la figurine sélectionnée, un peu d'histoire, nous replongeant dans la première moitié du XVIIéme siècle.

La guerre de Trente ans (1618-1648), qui clôt cette section du musée, constitue une césure importante dans l'histoire militaire européenne. Inquiète de la montée en puissance des Habsbourg, la France intervient directement dans le conflit
en 1635 ; les hostilités contre l'Espagne se prolongent jusqu'en 1659
Cette guerre marque tout d'abord la fin des guerres de bandes, menées par des armées privées levées par les Grands et dépassant exceptionnellement quelques milliers d'hommes. L'armée royale, qui compte 10 000 hommes à l'époque des guerres de Religion, est portée par Richelieu à un effectif de près de 150 000 hommes en 1638, chiffre jamais atteint jusque-là.
Ces forces gigantesques sont, en campagne, logées chez l'habitant et entretiennent des relations souvent conflictuelles avec les populations des pays traversés, comme en témoignent les oeuvres du graveur Jacques Callot.
La guerre de Trente ans voit aussi le développement de la puissance de feu de l'infanterie.

[img][/img]

D'après des infos prises sur le net, musée des armées......

A suivre
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Lun 15 Oct - 9:33

A la fin des années 1590,les Hollandais parviennent, grâce aux réformes tactiques de Maurice de Nassau (1567-1625), à obtenir des feux demousqueterie à peu près continus. Le Musée de l'Armée présente une série de mousquets à mèche, arquebuses et pistolets à rouet du XVIIe siècle , accompagnés de reproductions de gravures extraites des manuels illustrés de Jacob de Gheyn (1608) et de Jean-Jacques de Walhausen
(1616), exposant dans les moindres détails chaque étape du maniement des armes. Le procédé hollandais est repris et amélioré par le roi de Suède Gustave-Adolphe, qui intervient en Allemagne à partir de 1630. Les troupes du souverain suédois, qui utilisent un mousquet allégé et une artillerie mobile,vainquent l'armée impériale à la bataille de Breitenfeld en septembre 1631.
texte copié sur: http://www.invalides.org/images/armure-light/chrono-armures.pdf
[img][/img]
Vitrine au Musée des Invalides

[img][/img]

[img][/img]
tir de mousqueterie, groupe de reconstitution.
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Lun 15 Oct - 9:55

En France, dans toute cette période, l'instrument créé par Charles VII va évoluer au rythme des conflits. En 1569, les vieilles bandes d'infanterie sont divisées en cinq régiments permanents. Leur nombre passe à dix en 1603. En 1648, à la paix de Westphalie, l'armée de Louis XIII compte vingt régiments d'infanterie entretenus, incluant un régiment dénommé «la Marine», créé en 1635, par Richelieu pour le service à la mer.
Depuis le règne d'Henri II, les compagnies de cavalerie légère sont de plus en plus nombreuses. La gendarmerie de France, la cavalerie lourde, est réduite de vingt à douze compagnies. Les dragons qui se battent indifféremment à cheval ou à pied apparaissent au milieu du XVIe siècle. L'indiscipline des nobles qui servent dans la cavalerie retarde, dans cette arme, la création de régiments permanents. On n'en compte que six en 1648, plus deux régiments de dragons. Dans le domaine tactique, cette diversification des formations de l'infanterie et de la cavalerie s'accompagne d'un début de spécialisation de leur rôle dans la bataille.
(d'après:http://www.invalides.org/images/armure-light/chrono-armures.pdf)

Mousquetaires de la Guerre de Trente Ans, dessins de Rousselot
[img][/img][img][/img][img][/img][img][/img][img][/img]
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mousquetaire 1618,

Message  barreaud philippe le Lun 15 Oct - 11:15

J'espère qu'Alain me pardonnera cette petite incursion,

[img][/img]

Pour qui n’est pas spécialiste des armées , des bandes, des régiments, je pense qu’une petite explication n’est pas inutile, et pourquoi ne pas s’appuyer sur le premier des régiments de France !
On appelle effectivement les cinq bandes devenues les premiers régiments d’infanterie , les ‘’cinq vieux’’, la tradition est jalousement conservée avec le plus grand respect et la plus grande fierté.
Le premier d’entre eux, est né des bandes de Picardie. Drapeau écarlate à grande croix royale blanche. Devises : ‘’ Fidélité au passé et exemple pour l’avenir’’, et ‘’ On ne relève jamais Picardie ‘’ ( réponse du colonel de Rohan au siège de Parme’’ .
Les ‘’bandes de France ‘’ ont été créées par Louis XI en 1483. Elles prirent le nom des provinces où elles étaient installées. Chaque bande était forte de mille hommes. Elles comprenaient des piquiers et des hallebardiers. Les bandes de Picardie furent d’abord conduites par le maréchal d’Esquerdes.
Dans la confusion des guerres de religion, les bandes vont donner naissance aux régiments. Les jeunes bandes sont licenciées et seules trois vieille bandes sont gardées. Elles sont commandées par le marquis d’Andelot. Celles de Piémont obéissent au Prince de Condé. Or ils sont tous deux protestants.
Par décision du roi, l’infanterie est scindée en trois régiments dont l’autorité échappe donc aux princes. Leur commandement est confié à trois vieux capitaines nommés ‘’mestres de camp’’. Le premier de Picardie est le capitaine Roger de Sarrieu.
Le régiment de Sarrieu est à vingt et une ‘’enseignes’’ ( drapeaux, mais aussi compagnies), dont une ‘’enseigne colonelle’’ qui arbore un drapeau tout blanc, à croix blanche.
C’est en 1585 qu’il prend définitivement son nom de régiment de Picardie.


[img][/img]

avatar
barreaud philippe
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 173
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 70
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Lun 15 Oct - 16:44

C'ests ympa, Philippe.....mais mes mises en ligne ne sont pas terminées.....
C'est vrai, j'aurai dû marquer: à suivre.....
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Mar 16 Oct - 8:59

LES MOUSQUETAIRES DU ROI, UN CORPS D'ELITE

Le mot « mousquetaire » évoque immédiatement les mousquetaires du Roi et du Cardinal immortalisés par Alexandre Dumas, mais il désigne avant tout… un combattant utilisant un mousquet.

La généralisation des armes à feu sur les champs de bataille européens au XVIème siècle conduira à un rapide perfectionnement des arquebuses, qui vont gagner en puissance et en calibre pour devenir mousquets. Nos mousquetaires du XVIIème siècle sont immédiatement reconnaissables à leur bandoulière où sont accrochés douze apôtres, qui ne sont autres que les charges de poudre pré-dosées nécessaires au tir. Ils sont également armés d’une épée ou d’une rapière, pour le combat au corps à corps.
Tir de mousquets
[img][/img][img][/img]

Ce sont les régiments espagnols qui vont savoir tirer le meilleur profit de leurs mousquetaires. Ces tercios combinent l’efficacité à courte portée des piquiers à celle des mousquetaires, qui peuvent tirer et recharger à l’abri de ces sortes de phalanges modernes. Le tout est complété par la présence de combattant à l’épée, qui permettent d’accroître la flexibilité d’emploi du régiment. Nous recommandons à ce propos l’excellent film « Capitaine Alatriste » retraçant la vie de l’un de ces combattants espagnols (photo ci-contre).
[img][/img]
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Mar 16 Oct - 9:14

La France va se distinguer de ses voisins en créant un corps de mousquetaires indépendant. Louis XIII va équiper en 1622 une compagnie de carabiniers de mousquets. Elle sera destinée à combattre aussi bien à pied qu’à cheval, préfigurant en cela les dragons des périodes ultérieures.

Rattachés à la maison du Roi, les mousquetaires vont vite devenir une des unités les plus populaires, à la fois à cause de leur courage, mais aussi et surtout de par leur recrutement.

Comme toutes les unités de la maison du Roi, le recrutement se fait parmi les jeunes de la noblesse française. Pour autant, l’unité étant relativement récente, elle sera formée essentiellement de membres de la petite noblesse, les grandes famille préférant le prestige des gardes du corps. Ce sera donc pour les famille un peu moins fortunées, ou pour les cadets des autres, un tremplin basé sur la valeur et le courage permettant d’accéder à de plus hautes fonctions, comme enseigne dans la garde, ou officier dans l’armée régulière. L’important est donc de briller aux yeux du Roi dès que l’occasion se présente…

Mais qu’en est-il réellement de la rivalité entre les mousquetaires de la maison du Roi et ceux du Cardinal ? Richelieu décide de se créer une unité de gardes du corps, mais pour éviter toute difficulté politique va bien se garder d’utiliser cette appellation, réservée au souverain. Il va donc nommer ses gardes mousquetaires… Les deux unités étant formées à peu près au même moment, et l’esprit de corps étant très fort, il en résultera une réelle rivalité qu’Alexandre Dumas va immortaliser.

La garde du cardinal passera de Richelieu à Mazarin, qui fera dissoudre en 1646 la compagnie des mousquetaires du Roi, trop turbulents. Elle réapparaitra toutefois en 1657, et la garde du cardinal sera finalement rattachée à la maison du Roi en 1661. Les mousquetaires compteront désormais deux compagnies : les mousquetaires gris, anciens gardes du cardinal, ainsi dénommés à cause de la couleur de leurs chevaux, et les mousquetaires noirs, reformés en 1657.

Le corps sera supprimé par Louis XVI, pour des raisons d’économie. Il réapparaitra brièvement à la restauration, période à laquelle il aura un équipement plus proche de la cavalerie lourde que de la cavalerie légère, avec un sabre droit particulièrement imposant.
[img][/img]
Mousquetaires XVIIIème s., d'après Rousselot

[img][/img]
Evolution du costume de mousquetaire.

Textes et photos copiés sur:
http://www.armae.com/blog/les-mousquetaires-du-roi-un-corps-delite.html

A suivre.....
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Mer 17 Oct - 15:29

C'est bien gentil, toutes ces histoires, ou cette Histoire, mais, et la figurine, alors ?

Et bien, nous y voila.....Il s'agit d'une pièce de chez Romeo Models, d'une sculpture de Maurizio Bruno ,la Box Art, étant de Danilo Cartacci....C'est tout dire, et il est vrai qu'une présentation de figurine, à la peinture de haut niveau, est une incitation à l'achat.Ce mousquetaire Français du début de la Guerre de Trene ans est représenté en position de tir

[img][/img]
Nous restons a l'échelle du 75, en métal
Figurine finement scupltée, même certains éléments étant très fins, donc très fragiles......( j'en ai fait la triste expérience lors du ponçage, et notamment, avec la fourquine....)Le métal utilisé est de très bonne qualité et ne présente aucun défaut, demandant un passage de jus de milliput.
Une vingtaine de pièces compose le personnage, les éléments les plus délicats étant séparés, dans uns pochette spécifique.

[img][/img]

et début de l'assemblage, avec perçage et visserie interne....
[img][/img]
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  barreaud philippe le Mer 17 Oct - 20:06

RRRRRooohhhh lui, èh, ! ils n'avaient pas le cou aussi long, les mousquetaires!
Sacré Alain.
avatar
barreaud philippe
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 173
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 70
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  philou09 le Mer 17 Oct - 23:41

Tiens une Girafe !!!!! Menton Menton Menton elephant scratch scratch

Il me semble que l'on parlait d'un mousquetaire ... !! lol! lol!
avatar
philou09
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 107
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 37
Localisation : Ariège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Jeu 18 Oct - 7:51

Et c'est dommage....la guillotine n'était pas en activité.....,
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  barreaud philippe le Jeu 18 Oct - 8:48

En tout cas, sur l'autre forum, Laurent t'a fait une sacrée pub !
avatar
barreaud philippe
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 173
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 70
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Reptor le Jeu 18 Oct - 9:03

C'est pas faux ! mais c'est un tres beau projet ! vivement la suite Smile
avatar
Reptor
Vilain
Vilain

Messages : 42
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 45
Localisation : Valence

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tutofig.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Jeu 18 Oct - 16:40

Allez, je m'en va donner une p'tite suite à ce mousquetaire, avant de prendre la route, demain , pour Gerone....
Après avoir poncé, limé, raboté, scié, structuré, ...et quoi, encore ??....Non, pas tout , je m'arrête à :ponce, toujours avec ma petite perceuse et une vieille brosse usée, afin de ne pas marquer le métal,...ensuite, sous couche d'apprêt, grise, spécial déco pour fer et métaux, antirouille ( et oui, je peints souvent à l'eau)....
La pièce sera positionnée suivant diverses faces, sous un éclairage, pour déterminer les ombres et les éclaircies.( photo gardées en permanence sur l'ordi, afin d'y revenir autant de fois que possible, durant les séances de peinture....)

[img][/img][img][/img][img][/img][img][/img]
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Reptor le Jeu 18 Oct - 19:27

Très bonne base de travail, ca va être un véritable plaisir de peindre !
avatar
Reptor
Vilain
Vilain

Messages : 42
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 45
Localisation : Valence

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tutofig.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Jean Jacques PREVOST le Ven 19 Oct - 22:03

Personnellement ce n'est pas une époque que je suis particulièrement,
toutefois merci Alain pour tes explications d'introduction.
Par contre j'apprécie la figurine et j'attends la suite avec impatience.

La pièce sera positionnée suivant diverses faces, sous un éclairage, pour déterminer les ombres et les éclaircies.( photo gardées en permanence sur l'ordi, afin d'y revenir autant de fois que possible, durant les séances de peinture....)
Information très instructive....

J.J.
avatar
Jean Jacques PREVOST
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 167
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Rincevent le Sam 20 Oct - 16:14

je me doute que mes connaissances en uniformologie sont très sommaires, mais qu'est donc une fourquine?? un rapport avec le feston de la chabraque? (vieille blague de hulan, si ma mémoire ne me fait pas trop défaut...)
avatar
Rincevent
Modérateur
Modérateur

Messages : 542
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 38
Localisation : Nice ouest

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coolminiornot.com/artist/456mathieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  leretraite06 le Sam 20 Oct - 19:31

Une fourquine est une fourche d'appui pour les mouquets lors du tir.
avatar
leretraite06
Banneret
Banneret

Messages : 440
Date d'inscription : 13/03/2008
Age : 64
Localisation : La Turbie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Reptor le Dim 21 Oct - 19:34

arf mince trop tard ! pour une fois que je connaissais la reponse !!! Embarassed geek
avatar
Reptor
Vilain
Vilain

Messages : 42
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 45
Localisation : Valence

Voir le profil de l'utilisateur http://www.tutofig.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Alain de NIIIICE le Mar 23 Oct - 11:43

De retour de Gérone, reprise....bien timide....avec la peinture du visage......
La palette utilisée, c'est simple, vous l'avez ici, sur le blog de jfp
http://jfp.jimdo.com/le-coin-technique/peindre-un-visage/

Il est évident que mon visage sera bien loin des qualités des visages exécutés par jfp, même en suivant les explications bien précises données sur son blog.....

[img][/img][img][/img][img][/img][img][/img]
avatar
Alain de NIIIICE
Président
Président

Messages : 2138
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  barreaud philippe le Mar 23 Oct - 15:20

En tout cas, il a déjà le bon oeil ouvert. Bon début! Very Happy Basketball cheerleader
avatar
barreaud philippe
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 173
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 70
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Rincevent le Mer 24 Oct - 0:12

.... je peux faire mon pinailleur, chef?
la peau est superbe mais manque un poil de nuance (un peu de bleu dans les creux, de rouge ou de vert sur le parties planes...)
le point de lumière dans l'oeil sur la 3ème photo est parfaitement bien placé...
avatar
Rincevent
Modérateur
Modérateur

Messages : 542
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 38
Localisation : Nice ouest

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coolminiornot.com/artist/456mathieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  philou09 le Mer 24 Oct - 0:51

Timide la reprise, mais terriblement efficace !!!
avatar
philou09
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 107
Date d'inscription : 16/10/2012
Age : 37
Localisation : Ariège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  barreaud philippe le Mer 24 Oct - 9:38

Ah ce n'est qu'un ''poil de nuances'' qui manque, Pfiou! j'avais peur que ce soit un poil de moustache. Very Happy
avatar
barreaud philippe
Ecuyer
Ecuyer

Messages : 173
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 70
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Rincevent le Mer 24 Oct - 21:20

oh non, de ce côté-là, c'est au poil !!!! Laughing Laughing Laughing Laughing
avatar
Rincevent
Modérateur
Modérateur

Messages : 542
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 38
Localisation : Nice ouest

Voir le profil de l'utilisateur http://www.coolminiornot.com/artist/456mathieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mousquetaire, 1618-1625

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum